46 rue Louis Auroux, 94120 Fontenay-sous-Bois
Vous êtes ici : Accueil » Ressources » La pensée du jour » Comme un chien dans la cave

Comme un chien dans la cave

D 4 août 2020     H 11:57     A     C 0 messages


Le sang du Christ qui, par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu sans tache, purifiera... votre conscience des œuvres mortes, pour que vous rendiez culte au Dieu vivant. Hébreux 9 : 14

La mauvaise conscience est comme un chien qu’on a enfermé dans la cave parce que ses aboiements nous dérangent. Mais l’animal est toujours prêt à revenir dès que la vigilance de son maître se relâche.

Que faire lorsque nous avons mauvaise conscience ? Étouffer sa voix ? Non, faisons attention de ne pas passer facilement sur cet état. Qui a été plus sévère que Jésus à l’égard du mal ? Il l’a dénoncé jusque dans un mauvais regard, ou une parole légère. Mais il a résolu le problème de la culpabilité. Il a accepté de se charger du mal caché au plus profond de notre être. Pour cela, il a dû connaître l’angoisse de l’abandon de son Dieu. Pour lui, la souffrance... Pour nous qui croyons, la paix de la conscience et l’accueil sans réserve du Dieu d’amour.

D’un autre côté, il faut savoir que la conscience n’est pas en nous une réplique parfaite de la voix de Dieu. Elle peut aussi bien nous accuser à propos d’actes sans importance, que nous excuser à propos d’actes que Dieu condamne. Aussi, et surtout quand nous avons mauvaise conscience, venons devant Dieu par la prière. Laissons-le nous sonder par la lumière de la Bible puisqu’elle est sa Parole. Abandonnons ce qui est mal, et rejetons aussi les blocages qui nous tourmenteraient sans raison. Le Seigneur veut nous libérer du péché, mais aussi de scrupules maladifs qui nous empêcheraient de jouir de son salut et de le servir avec joie.