Eglise protestante du Nazaréen de Fontenay sous Bois

46 rue Louis Auroux, 94120 Fontenay-sous-Bois

Accueil > Ressources > La pensée du jour > L’école de Dieu

L’école de Dieu

samedi 22 juin 2019

Je sais être abaissé, je sais aussi être dans l’abondance ; à tous égards et en toutes circonstances, je suis enseigné aussi bien à être rassasié qu’à avoir faim, aussi bien à être dans l’abondance qu’à être dans les privations.

Philippiens 4. 12

Voici le temps de la rentrée scolaire. En fait, le chrétien est toute sa vie à l’école. Oui, à l’école de Dieu où il apprend ses leçons. Les unes, théoriques, sont enseignées par la lecture de la Parole de Dieu. Les autres, pratiques, résultent de l’expérience quotidienne. Il s’agit alors pour l’enfant de Dieu de mettre en application ce qu’il a compris par l’intelligence et retenu dans sa mémoire. Quelles sont les deux grandes leçons qui résument l’enseignement à l’école de Dieu ? Elles sont complémentaires : nous y apprenons à nous connaître avec nos insuffisances, nos tristes tendances, notre absence de force. Mais nous y apprenons aussi à connaître Jésus Christ avec sa bienveillance et sa puissance qui viennent au secours de notre faiblesse. L’école de Dieu comporte des examens nécessaires. Par exemple, je peux avoir aujourd’hui à subir un test de patience. Peu importe le problème qui me sera posé, l’instrument dont le Seigneur se servira. Il pourra s’agir d’un contact avec une personne au caractère difficile, d’un enfant insupportable ou du bruit de la perceuse du voisin. Si je suis insuffisamment préparé par la prière et la simple confiance en Dieu, je ne verrai que l’instrument et non la main divine et sage qui le manie, et je risquerai de ne pas réussir mon test. Ce sont là des examens où personne ne peut tricher ; car « toutes choses sont nues et découvertes aux yeux de Celui à qui nous avons affaire » (Hébreux 4. 13).